-A +A

Ecrans : les effets pervers d'une fascination

Santi, Pascale

Le Monde

29/10/2014

P. 4-5

JEUNE ; ENFANT ; PSYCHOLOGIE ; TELEPHONE PORTABLE ; TELEVISION ; ENQUÊTE ; TABLETTE ELECTRONIQUE ; INTERNET ; SANTE ; JEUX VIDEO ; VIOLENCE

Face à l'exposition des enfants et des adolescents aux écrans (en France, les 12-17 ans passent 4h30 par jour devant un écran - 30 heures par semaine dont seulement 13 heures devant la télévision, d'après le Crédoc), de plus en plus d'études s'intéressent aux traces physiologiques et psychiques que ces usages peuvent laisser sur les jeunes (effets sanitaires liés à la sédentarité, quantité et qualité de sommeil, troubles de la vision, troubles de l'attention...).
Deux articles complètent le premier :
- «Les jeux vidéo violents augmentent les conduites agressives», entretien du journaliste avec Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale ;
- Les vertus de la déconnexion (initiatives incitant les enfants à se déconnecter).

Base : Doc

Rubrique : Science & médecine

Illustration : Photographie

Langue : Français

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

Dossiers

 
Z