-A +A

Un ado sur huit aurait un usage problématique des jeux vidéo

H

Santi, Pascale

Le Monde

17/12/2014

JEUNE ; ADOLESCENT ; JEUX VIDEO ; ENQUÊTE ; ADDICTION ; VIOLENCE ; PSYCHOLOGIE ; SANTE

Commentaire d'une enquête menée auprès de 2 000 élèves de la 4ème à la 1ère de 15 établissements d'Ile-de-France, par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et la consultation jeunes consommateurs (CJC) du centre Pierre Nicole de la Croix Rouge. Les adolescents franciliens de cet échantillon sont suréquipés (plus de 11 écrans au domicile ; 84 % ont une console de jeux et 74% une tablette ; 75% des lycéens et 60% des collégiens ont un ordinateur dans leur chambre).
D'après l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, 5 % des jeunes de 17 ans joueraient de 5 à 10 heures par jour devant un écran (les recommandations de l'académie américaine de pédiatrie sont de 2 heures). Pour identifier les pratiques jugées problématiques et les adolescents « accros aux écrans » l'OFDT a utilisé l'échelle de Lemmens qui prend en compte les modifications de l'humeur, les symptômes de manque, le conflit, etc.
Sur l'échantillon de 1693 joueurs hebdomadaires, 234 élèves (14%) répondent au mois à quatre critères d'addiction aux jeux vidéo.
Dès le collège, plus de 8 garçons sur 10 ont déjà joué à un jeu déconseillé aux mineurs. Si les jeux de rôle, d'action et d'aventure sont plus populaires chez les garçons, les jeux de gestion attirent plus les filles.
L'étude met l'accent sur une pratique excessive souvent liée à un défaut d'encadrement parental.

Le deuxième lien web permet d'avoir accès à l'étude de l'OFDT intitulée "Écrans et jeux vidéo à l'adolescence".

Base : Doc

Illustration : Photographie

Langue : Français

Lien web : http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/12/17/un-ado-sur-huit-a-un-usage-problematique-des-jeux-video_4542052_3224.html ; http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eftxiouc.pdf

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

Dossiers

 
Z